AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Découvertes scientifiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sushi



Messages : 234
Points : 392
Date d'inscription : 31/10/2009
Age : 27
Localisation : Hagondange , 57

MessageSujet: Découvertes scientifiques   Sam 7 Nov - 15:45

Les rats ont été utilisés dans la recherche scientifique depuis 1906, à l'initiative du physiologiste américain Henry Donaldson. Il a créé une lignée nombreuse et facilement reconnaissable d'albinos (poil blanc, oeil rouge), robuste, en tout point identique à ses cousins européens (pour que ses les expériences menées sur eux soient également reconnues en Europe).

L'idée d'utiliser des rats est venue des manifestations parfois violentes des défenseurs des animaux, à l'encontre de la vivisection menée sur des chats ou des chiens. Le Rat, petit, peu cher, se multipliant vite, et sans défenseurs acharnés, s'est imposé comme le cobaye idéal.

Les chercheurs réalisent vite quel est le potentiel de ces petites bêtes : elles se reproduisent rapidement, s’adaptent très rapidement à n’importe quel environnement, sont intelligentes, s’élèvent facilement en captivité... que de choses à mettre au profit de la science !

Le rat serait le premier animal élevé en captivité dans un but expérimental. Il en est devenu l'une des espèces les mieux connues scientifiquement. Avec la souris commune (Mus musculus), il fait même partie des très rares espèces dont le génome a été totalement séquencé, ce qui contraste avec la situation de la plupart des autres murinés, qui sont au contraire très peu étudiés.

Animal proche de l'homme à la fois biologiquement (c'est un mammifère) et au niveau du comportement, il a contribué à de nombreuses découvertes, particulièrement dans le domaine des sciences cognitives (celles qui étudient le cerveau) : mémoire, rêves, dépendance, comportement social...



EXPERIENCES

-MEMOIRE
Publié récemment dans le journal "Nature Neuroscience", une étude montre que des chercheurs ont réussi à effacer le souvenirs traumatiques des rats en conservant intacts les autres souvenirs.

En associant un signal sonore à un choc électrique, en s'appuyant sur la théorie de conditionnement de Pavlov, ils ont réussi à ancrer dans la mémoire des rats la relation entre ce signal et la douleur. Le groupe de rats traités ensuite avec le produit quelques jours plus tard ne montre aucune réaction à l'audition du signal, alors que le groupe "témoin" s'agite et montre des signes de paniques.

source



-DROGUE
Une étude du CNRS a montré comment réduire chez les Rats la dépendance à la cocaïne par intervention chirurgicale (destruction du noyau subthalamique). Cette intervention réduit l'attrait de la drogue par rapport à la nourriture. Il est envisagé de l'utiliser comme traitement de la toxicomanie, mais également de la maladie de Parkinson.


-COMPORTEMENT
Dans la revue "Science", datée du 23 juillet 2004, Etienne Danchin, écologiste du comportement, directeur de recherche au CNRS expose une théorie sur l'évolution culturelle du rat, en fonction des actions de ses congénères. En effet, son comportement n'est selon lui pas entièrement dicté par ses gènes mais également par son environnement.
Un rat sentira l'haleine de ses voisins avant de goûter à une nourriture inconnue pour éviter l'empoisonnement. Cet impact de l'exemple des autres s'exprime aussi par la préférence sexuelle, naturellement déterminée par les gènes; une femelle choisira souvent le mâle au poil le plus brillant, mais si un mâle "peu attirant" lui est présenté après qu'elle l'ait vu séduire d'autres femelles, son choix se portera sur lui. Ces expériences illustrent des profils comportementaux qui diffèrent entre les populations et qui sont transmis de façon non génétique entre générations.


REVES DE RATS
Diffusé sur Arte le 18 juin 2007, le documentaire de Florence Tran "La vie rêvée des rats" retrace l'histoire de l'utilisation du rat de laboratoire comme cobaye privilègié de la recherche sur le fonctionnement du cerveau humain. Une bonne partie du documentaire explique également comment les chercheurs ont réussi à "enregistrer" les rêves des rats. Le Professeur Wilson [chercheur en sciences cognitives au MIT] a mesuré l'activité cérébrale chez quatre rats, en comparant les zones actives pendant la période d'éveil et pendant le sommeil. Chaque labyrinthe est associé à un schéma d'activité cérébrale particulier chez le rat. Or les chercheurs ont enregistré pendant le sommeil des rats un schéma identique à celui de leur parcours effectué auparavant dans le labyrinthe.

Plutôt destiné à un public averti et connaisseur en matière de neurosciences qu'aux amoureux des rats, le documentaire est toutefois instructif et magnifiquement filmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rat-domestique.forumactif.com
 
Découvertes scientifiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Energie : quand les bactéries entrent en scène
» République Dominicaine : Nature et découvertes
» Nouvelles découvertes archéologiques au Pérou !
» Lepidoptères Taiwanais + noms scientifiques.
» Les fourmis : actualités, découvertes, etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rat domestique :: L'HOMME ET LE RAT :: HISTOIRE-
Sauter vers: